Nous allons voir dans cet article à quoi sert une prévoyance à travers différents types de contrat et de garanties. N’hésitez pas à nous contacter pour des conseils personnalisés avec un expert.

 

À quoi sert une prévoyance en France ?

En France il existe différents régimes obligatoires en fonction de votre emploi et de votre situation professionnelle. En effet, les salariés et les indépendants n’auront pas les mêmes besoins de protection qu’un salarié.

 

• Les régimes obligatoires

En fonction de votre secteur, de votre métier et de votre statut, votre régime obligatoire diffère.

 

• Les différents types de contrat

La prévoyance et les régimes qui l’entourent se dessinent par pallier.

Le régime de base de la sécurité sociale vous couvre partiellement en cas de problème de santé à travers le versement d’une prestation financière. À noter que la complémentaire santé vient en complément de la sécurité sociale pour les frais de remboursement. Toutefois, une complémentaire santé et un contrat de prévoyance sont totalement différents.

Concernant les contrats de prévoyance, il en existe trois types.

Premièrement, un contrat collectif à adhésion obligatoire souscrit par l’employeur au profit des salariés. Les employeurs du secteur privé se doivent d’ouvrir un contrat de prévoyance avec risque décès à tous leurs salariés cadres. Toutefois, en fonction des conventions collectives, ce contrat peut proposer des garanties plus importantes comme l’invalidité ou l’incapacité temporaire de travail.

 

Deuxièmement, un contrat collectif à adhésion facultative. Autrement dit, une entreprise ou une personne morale peut souscrire à un contrat de prévoyance pour les personnes travaillant dans l’entreprise.

Troisièmement, la prévoyance individuelle qui n’est pas obligatoire et entreprise et qui est fortement conseillée pour les indépendants. En effet, les indépendants n’ayant que le régime obligatoire de base, il est important de souscrire à un contrat de prévoyance individuelle. Cela permet de vous protéger et protéger votre famille des aléas de la vie, comme la perte de revenus.

Ainsi, de nombreux Français optent pour la prévoyance individuelle par sentiment de ne pas être assez protégé. Accident, décès, maladie de longue durée, invalidité, incapacité de travail, perte d’autonomie…sont autant d’aléas qui peuvent peser sur votre quotidien.

 

ÉCHANGEONS ENSEMBLE SUR VOTRE PROJET DE PRÉVOYANCE

 

À quoi sert une prévoyance : La couverture d’un contrat

 

Au sein d’un contrat de prévoyance, il existe plusieurs niveaux de garantie en fonction de ses besoins. Plus le contrat de prévoyance comportera des garanties, plus la cotisation sera importante.

Avec un contrat de prévoyance individuelle, vous choisissez vous-même le niveau de protection dont vous avez besoin en plus du régime de la sécurité sociale ou du régime obligatoire dont vous appartenez.

 

La prévoyance individuelle vous permet de choisir le niveau des prestations souhaitées déterminant alors un montant de cotisation. À noter que plus les prestations seront importantes plus la cotisation sera élevée. Si un accident de la vie se produit, vous percevrez un capital, une rente ou une indemnité journalière pour compenser votre perte de revenu.

Pour les indépendants, la prévoyance individuelle est primordiale. En effet, un indépendant ayant un accident et ne pouvant plus continuer à exercer son activité perd totalement ses revenus qui pourraient avoir de grave conséquence sur sa famille.

 

• La garantie d’incapacité temporaire de travail (ITT)

Un contrat de prévoyance ayant une garantie d’incapacité temporaire de travail permet de se prémunir d’une perte de revenus. L’incapacité temporaire de travail, partielle ou totale résulte d’un arrêt malade. À noter que la garantie est éligible uniquement si le sinistre a lieu durant votre activité professionnelle.

De fait, en cas d’incapacité temporaire de travail, l’assureur devra verser à l’assuré des indemnités journalières pour compenser cette perte de revenus. Toutefois, pour percevoir ces indemnités, il est primordial de justifier de son incapacité à travailler. Ce n’est que lors de la validation de l’assureur que vous percevrez les indemnités.

 

• La garantie d’invalidité

L’invalidité partielle ou totale se traduit par l’incapacité de travailler temporairement ou irrévocablement afin de pallier cette invalidité et donc aux pertes de revenus potentielles, notamment pour les indépendants.

Concernant l’invalidité totale, vous pour recevoir une rente mensuelle pour maintenant le niveau de vie du foyer et également subvenir aux frais liés à l’invalidité. Aussi, vous pouvez percevoir un capital permettant ainsi de prévoir des aménagements dans votre maison ou faciliter votre reconversion professionnelle.

Ainsi, avec un contrat de prévoyance, un indépendant ayant une invalidité de catégorie 1 pourrait percevoir les 70% manquant de son salaire sous forme de rente ou de capital. De fait, il n’y aurait aucune perte de revenu.

 

ÉCHANGEONS ENSEMBLE SUR VOTRE PROJET DE PRÉVOYANCE

 

• La garantie de maladie ou accident grave

Pour le cas de la maladie grave, un contrat de prévoyance permet le versement d’un capital permettent de pallier les dépenses non prises en charge par l’Assurance maladie, à savoir, une aide ménagère.

Pour le cas d’un accident ou d’une blessure, le contrat de prévoyance permet le versement d’un capital permettant de subvenir aux dépenses dues à la convalescence.

Enfin, en cas de décès de l’assuré, le contrat de prévoyance permet le versement d’une rente viagère ou non destiné à votre conjoint ou une personne que vous aurez désigné en amont.

Pour les enfants, il existe une rente d’éducation permettant de subvenir aux dépenses courantes ainsi qu’au financement des études supérieures.

Aussi, vous pouvez souscrire un contrat de prévoyance pour les accidents de la vie courante, appelé Garantie des accidents de la vie.

 

Dans ce contrat, les risques couverts sont :

  • Accidents domestiques de la vie courante,
  • Accidents associés à un loisir,
  • Catastrophes naturelles,
  • Catastrophes technologiques,
  • Accidents médicaux,
  • Agressions

 

• La garantie décès

Le décès de l’assuré peut intervenir d’un accident ou d’une maladie. En fonction des assureurs, certains évènements liés au décès de l’assuré ne sont pas pris en compte.

Au décès de l’assuré, l’assureur verse un capital aux bénéficiaires. Comme pour l’assurance-vie, chaque contrat comporte une clause bénéficiaire.

Le capital versé au bénéficiaire en cas de décès de l’assuré peut être déterminé par l’assuré à la souscription du contrat de prévoyance.

À quoi sert une prévoyance – Toutefois, le capital n’est pas la seule solution. L’assuré peut prévoir d’autres prestations personnalisées comme une rente viagère temporaire au profit du conjoint survivant ou partenaire de pacs. Il peut également prévoir une rente d’éducation au profit des enfants à charge si et seulement si les enfants sont majeurs.

 

À quoi sert une prévoyance : Pour les indépendants

 

La prévoyance pour les indépendants est primordiale et « obligatoire ». Se prémunir et prémunir votre famille d’un accident, d’une maladie ou d’un décès doit être une priorité. Contrairement aux salariés qui bénéficient d’une protection plus importante, les indépendants sont souvent mal protégés.

De fait, pour connaitre votre niveau de protection de base, il faut se rapprocher de votre régime obligatoire pour connaitre les montants des garanties en cas de décès, arrêt de travail ou invalidité.

Un contrat de prévoyance ne peut générer en aucun cas un enrichissement mais uniquement un maintien de revenus.

 

ÉCHANGEONS ENSEMBLE SUR VOTRE PROJET DE PRÉVOYANCE

Il existe pour les indépendants deux types de contrat prévoyance Madelin

Premièrement, les contrats prévoyances Madelin dont le coût de la cotisation évolue en fonction de l’âge. Cette évolution se fait soit par année soit par pallier de 5 ans. Ainsi, plus l’assuré est jeune moins la cotisation est couteuse. À l’inverse, plus l’assuré avance dans l’âge plus la cotisation sera élevée.

Deuxièmement, les contrats prévoyance Madelin dont le coût de la cotisation n’évolue pas car déterminée à l’avance. L’âge de l’assuré n’entre pas en compte, ce qui permet une certaine stabilité dans les cotisations.

À quoi sert une prévoyance – Un contrat de prévoyance Madelin s’adresse uniquement aux TNS (Travailleur-non-salarié). Ainsi, les professions libérales, les artisans, les commerçants ou encore les gérants d’une société en fonction du statut de la société…

Afin de profiter d’une déduction fiscale d’une partie des cotisations versées concernant les garanties de prévoyance du contrat, les Travailleurs-Non-Salariés doivent souscrire à un contrat spécifique qui est obligatoirement un contrat collectif facultatif. La déduction fiscale est éligible uniquement aux contrats Madelin.

En conclusion, le contrat de prévoyance est un outil essentiel pour se prémunir d’une baisse de revenus et/ou d’un accident de la vie. Ainsi, les conseillers en gestion de patrimoine indépendants d’A.C Gestion Privée vous proposent des solutions en adéquation avec votre situation patrimoniale.

Vous souhaitez en savoir plus ? Une prévoyance correspond à votre profil ? Contactez-nous !

Vous souhaitez acheter dans l’immobilier neuf ou ancien, réduire vos impôts, préparer votre retraite ou simplement vous construire un capital ?

Faites appel aux experts de A.C GESTION PRIVÉE qui sauront vous conseiller pour un investissement locatif .

Contactez nos experts